22.1.05

Les monologues du vagin

  Eve Ensler est certainement quelqu'un de peu commun. Pour écrire le texte de cette pièce, Les monologues du vagin, cette américaine est allée interviewer plus de deux cents femmes en leur posant des questions aussi saugrenues que : "il sent quoi votre vagin ?" et "si vous mettiez des habits à votre vagin, ce serait quoi ?". Je trouve ça assez gonflé. En tout cas, moi, je n'aurai pas osé ;).
Et pourtant je dois reconnaître que cette audace est payante. Le spectacle qui en résulte est vraiment jubilatoire, servi qu'il est par trois personnes - avant d'être comédiennes - qui apportent à ce texte, tour à tour désopilant, grinçant, tendre, hargneux, terriblement factuel ou poétique, leur chaleur, leur force, leur faiblesse et leur complicité. Elles s'appelent Dani, Rachida Brakni et Marie-Lou Berry. Bravo à toutes les trois. Et félicitations à Eve Ensler.  

7 Commentaires:

Blogger andras a dit...

Une liste impressionnante. En France c'est moins people mes les actrices qui le jouent actuellement sont épatantes. Ta liste se termine par Julianne Moore, une actrice dont j'ai découvert le talent dans le film Loin du paradis (Far from heaven), un film où elle interprète une jeune femme comblée dans les années 50, qui voit soudain le monde autour d'elle se révéler tel qu'il est : un cauchemar. Julianne Moore est également remarquable aux côté de Meryll Streep et Nicole Kidman dans le superbe film The hours, tiré du roman de Michael Cunningham (qui devrait un jour m'arriver en ring).

11:49 AM  
Blogger andras a dit...

oups ... mais les actrices ...

11:51 AM  
Blogger Chulie a dit...

Bonjour vous deux.

Concernant The Hours, Je ne peux que te le conseiller. Mamoune l'a si elle ne l'a pas encore relaché ;-)

5:43 PM  
Blogger graindesel a dit...

bonsoir, sur ce blog, avec la permission d'Andras et, j'espère ta bénediction Lesezeichen, je viendrais de temps à autre ajouter mon "grain de sel" d'où ce pseudo...vous m'avez reconnue n'est-ce pas ?!

J'ai eu le grand plaisir d'assister à la représentation du "Monologue du Vagin".
C'est tellement vrai tout ce qui est dit dans cette pièce, il y a le vagin-enfant et découverte, le vagin-ados, le vagin-plaisir...hétéro et homo...le vagin horreur et violence, le vagin-viellissant et oublié, et enfin un dernier thème tellement important et qui m'a beaucoup émue....était-il dans le texte d'origine (?), le vagin-naissance!
J'ai hâte maintenant de lire le livre.

9:51 PM  
Blogger andras a dit...

Salut Chulie et graindesel ! Je crois avoir deviné qui se cachent derrière ces pseudo... Merci à toutes les deux d'avoir mis un commentaire sur Entrelacs. Ca fait bien plaisir d'avoir de la visite car jusqu'à présent, c'était plutôt calme.

11:45 PM  
Blogger Lancelot a dit...

J'ai vu cette pièce de théâtre à Lausanne en juin 2003. C'était super ! Quelle imagination fertile de son auteur.

10:54 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

"La crême de la crême [...] prête à se battre..."
Que le jeu de mots soit volontaire ou pas, il est bon! Et dans une langue étrangère en plus...

2:02 PM  

Enregistrer un commentaire (Ajouter un commentaire)

<< Page d'accueil