31.5.07

Entrelacs est ouvert ...


Entrelacs est à nouveau ouvert. Pour combien de temps ? L'avenir le dira. J'aimerais y parler du besoin et de l'envie (ou de l'envie et du besoin) de parler littérature (petite littérature, grande, moyenne, de tous les genres littéraires en fait) entre francophones de tous les pays, et des moyens d'en parler, et d'en parler ensemble. Je m'explique.


En novembre 2004, lesezeichen, allemande francophone et moi, français francophone, décidions d'ouvrir ce blog pour nous parler de nos lectures et inviter ceux qui le souhaitaient à discuter avec nous. Quelques-uns vinrent y mettre leur "grain de sel" ;-), puis l'intérêt s'emoussa. Ce blog finit par se faire silencieux. Mais nous continuâmes chacun à notre façon : Lesezeichen en participant à d'autres sites de communauté et moi en créant le site Agora des livres, site de communauté pour tous les francophones passionnés de livres et désireux de partager leur passion avec les autres.

Il y a quelques jours, Hubert Guillaud, qui tient le blog La Feuille, consacré aux "enjeux de l'édition électronique", lançait une invitation à tous les "blogueurs qui s'intéressent aux livres, aux bibliothèques 2.0 et à l'édition numérique" à se retrouver pour échanger le temps d'une soirée (pour commencer ...), dans un bar, à Paris, le 12 juin prochain. Excellente initiative, à laquelle une cinquantaine de ces blogueurs ont déjà repondu présent ! J'espère pouvoir en être.

Cet appel a servi un peu de déclancheur pour me faire ré-ouvrir le blog Entrelacs. Je me rends compte que, sur Internet, il ne suffit pas de faire des choses, il faut aussi en parler. Mon premier reflexe, une fois que l'Agora des Livres fut un peu plus qu'une maquette et que quelques dizaines de lecteurs avaient pris l'habitude d'y enregistrer et d'y commenter leurs lectures, fut de compter sur les blogueurs de cette "bouquinosphère" (comme l'appelle joliement Hubert Guillaud) pour parler de mon site. C'était un peu naïf de ma part, j'en conviens. Il fut évoqué 2 ou 3 fois du bout du clavier, guère davantage.

C'est un phénomène sans doute naturel en blogosphère qui m'avait échappé de prime abord : si tu ne parles pas toi-même de ce que tu fais, il a fort à parier que personne n'en parlera. Alors j'ai décidé d'en parler. Voilà, vous l'aurez voulu ! ;-)

Mais il ne s'agit pas de transformer ce blog en caisse de raisonnance de l'Agora des Livres. S'il ne s'etait agit que de cela, j'aurais alors créé un autre blog intitulé peut-être "Une chose appelée Agora" (encore que, ça sonne bien, je réserve l'appellation, merci ! :)). J'aimerais parler, donc, de cette envie de parler des livres et de la meilleure façon de le faire. J'aimerais aussi parler du besoin de parler avec des lecteurs francophones au delà des frontières, et contribuer ainsi à donner du sens à cette jolie formule de "littérature-monde" qui fut le thème de l'édtion 2007 du festival des Etonnants Voyageurs qui se tenait ce week-end dans ma ville natale de St-Malo, mais auquel, malheureusement, je n'ai pas pu me rendre cette année.

Donc je reste fidèle à cette idée initiale d'Entrelacs : parler, en français, de lectures croisées sans frontières, mais en prenant cette fois un angle un peu plus "méta" : comment parler de nos lectures croisées, comment faire vivre et se développer cette francophonie des lecteurs (grâce à internet bien-sûr, mais uniquement internet) ? Et j'espère, chère Lesezeichen, que tu viendras y mettre ton grain de sel ou davantage !

Voilà pour l'esquisse du projet.

1 Commentaires:

Anonymous lancelot a dit...

Bon retour sur le blogospèhère alors !

12:37 PM  

Enregistrer un commentaire (Ajouter un commentaire)

<< Page d'accueil